22bis rue Arago 44100 NANTES

06 14 15 41 68

Marina DENYSET - Cabinet de Sophrologie à NANTES

Membre de l'Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne

"La Sophrologie en Soi"

LE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA SOPHROLOGIE EST LA VIVANCE...

  

 

...et toute la méthode d'entraînement est basée dessus. La vivance a ce caractère ACTIF, centré sur ce qui se vit.

C'est RESSENTIR le corps et toutes ses manifestations, les sentiments, les sensations et émotions, tout ce qui le traverse....ressentir les PHENOMENES !!

 

Et chaque phénomène que nous permettons d'activer, s'il est positif, modifie l'entraînement dynamique de notre conscience. Chaque phénomène vécu s'inscrit dans notre biologie et participe à sa dynamique, le renouvellement du métabolisme cellulaire, la plasticité neuronale, l'auto-réparation....autant de phénomènes vitaux activés par une séance de sophrologie.

LES OUTILS MIS EN OEUVRE

Alfonso CAYCEDO a construit la sophrologie à partir de méthodes et techniques existantes, de traditions culturelles, de philosophies... et les outils utilisés dans la méthode en découlent :

CONCENTRATION

MEDITATION

CONTEMPLATION

IMAGINATION

RESPIRATION

RELAXATION

POSTURES

EXERCICES CORPORELS

VISUALISATIONS

5 SENS

POSITIVATION

ENERGIES

VIBRATIONS

SONS

PERCEPTION

EMOTIVITE

AFFECTIVITE

L'entraînement sophrologique utilisant tous ces outils se vit comme un PROCESSUS

CONCENTRATION

SUR L'ECOUTE DES RESSENTIS

TRANSFORMATION

CHANGEMENT

MIEUX-ÊTRE

PRISE DE

CONSCIENCE

DETENTE DU CORPS

ET DU MENTAL

12 DEGRES SUR 3 CYCLES

DE TRAVAIL

 

Le CYCLE FONDAMENTAL est constitué des degrés 1 à 4 :

Le premier degré s’inspire du yoga et on le nomme également degré de la concentration. Sa pratique nous fait prendre conscience de notre schéma corporel : notre forme, notre mouvement, notre tonus musculaire. Nous apprenons également à respirer correctement. Peu à peu, nous devenons capables d’éliminer les tensions physiques et de « somatiser » les sensations positives, tout particulièrement au niveau de notre peau.

 

Le deuxième degré s’inspire du bouddhisme ; on l’appelle aussi degré contemplatif. Sa pratique va nous aider à prendre conscience de notre esprit. Sans oublier la présence de notre corporalité, nous commençons à conscientiser nos pensées. Nous développons la contemplation senso-perceptive externe et interne. Ce degré comporte également des techniques de futurisation.

 

Le troisième degré s’inspire du Zen japonais ; il est aussi appelé degré méditatif. Grâce à sa pratique, nous vivons l’intégration corps-esprit. Il comporte des techniques de prétérisation, qui nous aident à percevoir nos émotions positives, en mettant l’accent sur nos souvenirs d’expériences du passé.

 

Le quatrième degré met tout particulièrement l’accent sur  la présence des valeurs ; sa pratique nous fait vivre et renforcer les valeurs fondamentales de l’être humain dans toute notre corporalité.

 

Tout au long de ces quatre degrés, le corps est toujours présent. Nous pénétrons progressivement dans la conscience des  tissus de notre corps, en particulier au niveau de la peau, des muscles, des os et des organes internes. On y travaille la sensation, la perception, la kinesthésie (perception consciente du mouvement du corps) et la cénesthésie (ensemble des sensations internes donné par tous nos organes, qui nous fait sentir notre existence, indépendamment du rôle spécifique des cinq sens).

Le CYCLE RADICAL est constitué des degrés 5 à 8 :

L’entraînement des degrés cinq à huit, permet de percevoir l’ENERGIE présente dans toute la corporalité en tant que siège de la conscience. Nous prenons conscience de la phylogenèse (histoire évolutive de l’espèce) et de l’ontogenèse (développement d’un individu depuis la fécondation jusqu’à sa forme adulte) en tant que phénomènes caractéristiques de l’histoire de l’évolution de la conscience humaine.

Le CYCLE EXISTENTIEL est constitué des degrés 9 à 12 :

Dans les degrés neuf à douze, se renforce la présence et l’expérience des valeurs existentielles comme la liberté, la tridimensionnalité (prise de conscience du passé, du présent et du futur), la responsabilité et la dignité de l’être humain.

 

Les techniques spécifiques (appelées techniques phroniques spécifiques)

Il s’agit de techniques ciblées et de courte durée (10 à 15 minutes) visant l’obtention de résultats concrets au niveau thérapeutique, pédagogique, sportif ou préventif.

On distingue :

  • Les techniques de « présentation » qui renforcent le positif du présent.

  • Les techniques de « futurisation » qui renforcent le futur positivement.

  • Les techniques de « prétérisation » qui renforcent les événements positifs du passé.

  • Les techniques de « totalisation », qui se rapportent aux trois paramètres de la conscience.